Une Guitare Voboam

La guitare à l'époque baroque est racontée dans ce site à propos de la précédente fabrication d'un modèle italien.
Au cours de cette période, la guitare qui était jouée par le jeune roi Louis XIV avait beaucoup de succès à Paris. Ce succès était-il encouragé par le fait que des luthiers de grands talents produisaient des guitares magnifiques aux excellentes sonorités ? Ou est-ce l'inverse ? Probablement d'excellents luthiers se sont adaptés à la demande. Parmi ceux-là, toute une dynastie de luthiers en guitare s'est forgé une immense nototiété: la famille Voboam.

  • Le père: René Voboam (1606-1671), le frère Alexandre ( ?- 1679)
  • Les fils de René: Jean et Nicolas-Alexandre dit le jeune
  • Jean Baptiste le fis de Jean (1671-1735).

Il est remarquable que les guitares produites par les Voboam sont à la fois toutes semblables mais toutes différentes.

La guitare que j'ai décidé de fabriquer reprend le plan d'une guitare d'Alexandre Voboam datée de 1652, avec des éléments de celle d'Alexandre dit le jeune datant de 1684. Leur conception, décorations et dimensions ont été relevées sur le livre de Daniel Sinier et Françoise de Ridder "La guitare"

Cette guitare est en palissandre, les filets en ébène et érable. Ceux de la rosace en ébène et os. Les éclisses et le fond sont en plein bois et non en placage.
Je m'étais préparé à deux difficultés attendues.
La première a été de tracer les côtes des éclisses, car comme le fond forme un dièdre avec la table, le développé des planches avant cintrage n'est pas formé de droites(Penser au développé d'un cylindre coupé par un plan).
Pour cela j'ai utilisé un gabarit en carton. Je l'ai tracé en utilisant la découpe intérieure de mon moule que j'ai incliné et positionné à la place des filets. Les éclisses ont été préparées en collant à plat les filets intermédiaires.
Mais je m'attendais à une seconde difficulté: lors du cintrage, il fallait s'attendre à ce que la colle ramolisse et que les différentes pièces se désolidarisent.
J'ai alors confectionné deux fines mais solides presses avec des profilés d'aluminium pour tout maintenir pendant le cintrage. Bien sûr j'avais fait des essais sur quelques bouts de bois. La solution est impeccable!


Présentation

Quelques détails de fabrication




Retour à la page d'accueil