Une lyre franque

Voici une Lyre d'inspirations diverses qui ne prétend pas représenter une reconstitution d'un modèle qui aurait été trouvé dans des fouilles, mais qui est bien dans l'esprit de l'époque médiévale, avec une petite touche de rondeurs féminines. On ne trouve pas d'ailleurs de représentations anciennes dans les sculptures romanes, fresques ou enluminures, qui représentent surtout les instruments de cultures "méditerranéennes". Les lyres étaient surtout connues dans les peuples germaniques et saxons.
Cette réalisation est plutôt basée sur le concept d'une lyre germanique, mais avec un souhait précis d'avoir des cordes en métal et qui réponde assez bien aux notes basses, cela sans être trop encombrante.
Elle est réalisée à parir d'un "châssis" de sapin, recouvert d'érable. La table et le fond sont en érable. Le "joug" qui accueille les chevilles est en hêtre (bois très dur), les chevilles sont des cheville de harpe, étant donné la tension des cordes. Particularité: le fond n'est pas parallèle à la table. La caisse est plus profonde en bas qu'en haut.
Les dimensions de la caisse sont:
- Hauteur=72cm
- Largeur=20cm
- profondeur au cheviller=3cm
- Profondeur au cordier= 4cm


Présentation

Vue avant

autre vue

Cordier en corne

joug

Quelques détails

Ossature en sapin et hêtre

cintrage des éclisses

Collage du fond




Retour à la page d'accueil