Les origines du CRWTH

depuis l'antiquité

Lyre égyptienne
Pour faciliter la lecture, expliquons tout de suite que le W se prononce "ou". C'est un nom Gallois.
L'image d'entête de ce bloc a pour but de vous mettre dans l'ambiance. Nous sommes en pleine culture Celte.
Le Crwth a pris plusieurs formes et plusieurs noms. Il aurait pour première origine une lyre égyptienne, qui aurait été importée en Europe du nord.
Rotte Saxonne
La lyre avait peu de cordes contrairement à la harpe. Elle se jouait normalement avec un plectre ou une plume. Utilisée en Germanie depuis l'antiquité jusqu'au moyen âge sous le nom de ROTTE .
La Rotte était creusée dans un seul bloc de bois. La table d'harmonie n'avait pas d'ouies.
Autre forme de Rotte
Elle était montée de 6 cordes en boyau, accordées de façon très diverses.



Elle a évolué au cours du moyen age en prenant une forme cintrée et des ouies ont été ouvertes.
Crowd anglais

Un perfectionnement de cet instrument est apparu probablement à la fois en Irlande, et au nord-ouest de l'Europe. Il a pris le nom de CROWD en Angleterre. Les cordes sont présentées devant un manche, permettant ainsi de modifier la hauteur du son. Par ailleurs la table du Crowd était percée de deux ouies le plus souvent en forme de 'D'. Le chevalet s'appuyait totalement sur la table d'harmonie, contrairement au Crwth. Le Crowd était monté de 4 cordes groupées en deux choeurs.Cette disposition permettait certainement l'utilisation d'un archet
Ces instruments sont totalement absents des encyclopédies. On n'en trouve aucune trace à la Cité de la Musique de Paris. La seule source accessible sur Internet est celle de Bernard Ellis Instruments-> Bernard Ellis

La Médiathèque

Le crwth reste bien vivant au Pays de Galles

Crwth moderne
S'il est impossible de trouver une musique dédiée au crwth ( imaginez la tête d'un vendeur d'un magasin de grande distribution de disques:"avez-vous un disque dédié au crwth ? ) "
On trouve pourtant en plein Pays de Galles une jeune femme qui s'est fait une spécialité de promouvoir la musique de cet instrument.
Il s'agit de

Cass Meurig

Cliquez sur son nom pour accéder à son site. Vous aurez le choix de la langue: "english" ou "cymraeg": la langue gaelique locale, encore vous aurez de la chance car les caractères sont latins...
Cass Meurig a enregistré un disque dédié au crwth.
Pour le commander, il n'y a pratiquement qu'un seul endroit: -->ICI-
En voici deux courts extraits - dryw bach - - hwbad i langoed - Le site BRAGOD donne d'excellents exemples. Hélas de nombreux bogues risquent de faire planter votre navigateur. Bragod Pour écouter les extraits et vidéos, vous devrez charger QuickTime.
Essayez cette vidéo: bragod video On trouve également un extrait de musique sur lyre (Rotte) - Rotte -
Cet artiste propose également quelques pages sur le crwth: - Sedayne - On découvre aussi quelques passionnés tel -Hank Tailor- Ou encore celui-ci Il ne faut pas oublier cet incontournable site, le seul en Français:
instruments médiévaux On trouve dans cette page un lien donnant un croquis de crwth.

Le site de Bernard Ellis m'a énormément servi à rédiger cette page: Bernard Ellis
Vous souhaitez acheter un crwth? Pas de problème : -Allez ici- Encyclopédie Wikipedia (anglais uniquement) donne une bonne description du Crwth: Crwth->Wikipedia Celui-ci ne nous apprend pas grand chose, mais il vaut un détour... - a voir - Enfin, je salue le Groupe Boann dont l'animateur, Jean-Luc Lenoir a construit lui-même un Crwth et en joue à merveille.
Groupe Boann

Le CRWTH

Un instrument gallois

Reconstitution d'un crwth
par Auguste Tolbecque
Cité de la Musique.
    Un CRWTH S'identifie par plusieurs caractéristiques principales.
  • Il a une forme générale rectangulaire
  • En partie supérieure, deux grandes ouverture dégagent un manche équipé d'une touche. Le manche peut être fretté par des anneaux de boyau.
  • Il est équipé de 4 cordes groupées en 2 choeurs, au droit du manche, et de 1 ou deux bourdons montés bien décalés du manche. Ces bourdons peuvent être joués avec l'archet, ou avec le pouce de la main gauche, pour marquer quelques rythmes.
  • Le chevalet est rectiligne, si bien que toutes les cordes sont frottées simultanément.
  • Le chevalet est incliné et s'appuie d'un côté sur la table, de l'autre sur le fond de la caisse, en traversant une des ouies.
Un Crwth ou un Crowd ?
Il faut ajouter que le crwth est creusé dans une seule pièce de bois noyer, érable ou platane. La table est en pin, épicéa ou cèdre.

La médiathèque de la Cité de la Musique présente deux versions de crwth. La version de forme en "8", avec seulement 3 cordes et un chevalet horizontal s'appuyant uniquement sur la table, ressemble beaucoup plus à un Crowd anglais.
Remarque Le montage des cordes, avec un bourdon monté en dehors du manche rappelle une variante de la vièle à archet Vièle
Richard Evans of 1742
Le crwth a traversé les siècles, l'instrument de Richard Evans précieusement préservé au "Welsh Folk Museum" datant du XVIIième siècle, témoigne de l'engouement des Gallois pour cet instrument. Il pourrait être l'emblème du Pays de Galles au même titre que la harpe l'est à l'Irlande. Toutefois, le montage des cordes et leur accord ne permettent de jouer sur le Crwth pratiquement que des airs d'accompagnement. Les airs traditionnels de la culture galloise sont assez déroutants.
En voici un exemple: ecouter Source www.bragod.com, voir bloc 'Médiathèque'

Mes modèles

Un large choix

Modèle Tolbecque
Les illustrations existantes sur Internet suffisent largement à tracer un plan.Le croquis qui est diffusé (voir bloc Médiathèque) donne les dimensions globales.
Modèle R. Evans
Je me suis fortement inspiré du modèle de Richard Evanspour "l'allure générale".
Pour la position des clés, je me suis inspiré du modèle d'Auguste Tolbecque(médiathèque de la Cité de la Musique) pour la forme des ouvertures et pour la disposition des clés à l'arrière.
Modèle Tailor


J'ai été tenté de ma lancer dans des fantaisies que s'est permis Hank Tailor ( voir médiathèque ci-contre ).Mais j'ai opté pour une "fantaisie" plus simple. J'ai pris cette décision en cours de fabrication

Grâce au salon Musicora, et bien sûr par à Internet, j'ai pris connaissance de la Maison Bernard Kauffer qui en dehors de son large catalogue, sait s'adapter à (presque) toutes les demandes. Pour les accessoires et les cordes,je vous conseille la maison Pro Arte.

Ecoutez-le

Voici une oeuvre exécutée sur mon crwth par Jean Lou Descamps.
N'étant pas moi-même musicien, surtout sur ce type d'instrument, ce fut pour moi une grande émotion d'entendre mon bébé chanter pour la première fois.
Un grand merci à Jean Lou.


Visitez son site: Jean-Lou Descamps


L'atelier

La gouge et le rabot... indispensables

Le début

La défonce

La vérification de la profondeur

La caisse est creusée sans incident

L'objectif était bel et bien de me lancer dans une fabrication dans un seul bloc de bois, comme en était la tradition ancestrale.
J'ai trouvé un bloc d'érable d'un bon 40mm d'épaisseur, que Bernard Kaufer dédiait plutôt à un corps de guitare électrique. Le bloc était presque homogène, sauf deux noeuds qui se situeraient au milieu du manche et au milieu de la caisse. J'ai dessiné directement les contours sur la planche. Puis j'ai commencé par ce qui m'effrayait le plus: creuser la caisse sans catastrophe.Après avoir tenté deux ou trois coups de gouge dans l'érable, j'ai réalisé qu'il fallait absolument appliquer une autre méthode.
J'ai opté carrément pour la défonceuse. Je me suis attaché à faire d'abord des rainures afin d'avoir toujours un plan de référence correct. Les fraises bon marché ont vite fait de rendre l'âme sur de l'érable.

Après la gouge, le rabot

La scie à chantourner
a bien tenu le coup

Attaquons le manche

2

Les ouvertures ont été découpées à la scie à chantourner. Il ne fallait pas trop pousser sur les petites lames, mais cela a bien marché et le travail a pu être précis.
Ensuite il a bien fallu reprendre les gouges. Le noeud au milieu du manche changeait le sens du fil du bois. Je travaillais alors plutôt en travers du fil.

Préparation de la table

Découpe d'un filet

Cintrage du filet

Le crwth terminé

La table est en épicéa. J'ai monté une barre dont j'ai fixé les dimensions au jugé.je lui ai donné un léger cintre pour compenser la pression du chevalet.
La table devant être collée sur la caisse, je voulais masquer le chant de la table par un filet. Je n'en n'avais pas de couleur et d'épaisseur convenable, alors j'ai décidé d'en tailler un dans une plaque de palissandre que j'avaisprovisionné pour les instruments futurs. Le palissandre étant assez cassant, et le fil du bois irrégulier, l'usage du couteau esttotalement inapproprié. J'ai confectionné une tronçonneuse spéciale avec ma Dremel.
Le rayon de courbure aux deux arrondis étant relativement faible, j'en ai profité pour m'entraîner sur mon fer à cintrer que je me suis procuré pour réaliser ma Mandore.

 

Album photos




Retour à la page d'accueil